La malle aux accordeons

Fonctionnement d'un accordéon

Naissance du son, phénomène physique de vibration des anches libres.

Définition d'une anche :

Une anche est une lamelle de roseau, de métal ou de matière plastique, qui peut être mise en vibration par une colonne d'air afin de produire un son.

Exemple d'une anche de saxophone

Anche de saxophone

Définition d'une anche libre :

Une anche est libre si elle est fixée d'un côté, et libre de se déplacer de part et d'autre de sa position de repos.

L'exemple d'instrument à anche libre le plus connu est la guimbarde.

Fonctionnement d'une anche libre

anche libre

Le châssis : support de l'anche.

Comme nous l'avons vu, une anche libre se doit d'être fixée à l'une de ses extrémités. Dans le cas de l'accordéon, elle est rivetée sur un support appelé châssis.

Le châssis peut être :

- En aluminium ( entrée de gamme )

- En duralumin, ou avional ( milieu et haut de gamme )

L'aluminium est léger, mais est mou et transmet moins bien le son. Le duralumin est plus dur et plus sonore. Les découpes sont aussi plus nettes, et sont ajustées par limage pour un résultat plus précis.


  1. Anche d'accordéon manche d'accordéon posée sur son chassisontée sur son châssis

Les types d'anches.

Il existe plusieurs types d'anches.

- Des anches machine ( entrée de gamme ) généralement montées sur châssis aluminium ou en dur-aluminium.

- Des anches typo a mano ( montées et réglées main ) reconnaissables à leur rivet à facettes.

- Des anches A mano : entièrement découpées et posées à la main. C'est le très haut de gamme, qui demande à l’artisan une très grande expérience.

De gauche à droite :

Anche machine, tipo a mano et a mano

reconaitre une Anche A Mano, typo a mano machine ou durale

Rôle de la peau (cuir ou synthétique) dans la production du son.

Pour que le mouvement du vent puisse faire entrer en vibration l'anche, il faut que l'anche soit fixée à l’extérieur du châssis, au dessus d'un trou appelé « lumière », dans lequel elle rentre très précisément. Pour cette raison l'anche ne fonctionne que dans un seul sens. La plaquette est donc munie de deux anches afin de pouvoir jouer dans les deux sens du soufflet (tiré et poussé).

Pour ne pas que l'air s’échappe par la mauvaise lame, on munit donc les plaquettes graves et médiums d'un cuir qui servira de valve, afin de bloquer l'air dans un sens et de le laisser passer dans l'autre.

Ce cuir ( qui peut être remplacé par des peaux synthétiques sur les aigus ) a un rôle primordial dans la production du son.

S'il est trop dur, il atténuera le son. S'il est trop mou ou s'il a de mauvaises propriétés mécaniques, il pourra donner un son instable, ou des bruits divers appelés bruits de peaux, voire altérer l'accordage de l'instrument.

Châssis avec son cuir.


Anche_1.png

Le sommier, support des châssis et vecteur du son.

Pour que chaque anche puisse être actionnée indépendamment, les châssis sont montés sur un support appelé sommier, qui est généralement constitué de bois.

Il existe une multitude de conceptions de sommiers différents ( type de bois utilisé, inclinaison du sommier, finitions, vernis... )

Les anches des accordéons sont généralement collées au sommier à l'aide d'une cire d'abeille additionnée de colophane. Cette méthode, la plus courante, est utilisée par la plupart des fabricants d'accordéons italiens. Dans certaines grandes fabriques françaises, telles que Cavagnolo et Maugein, les châssis sont cloués ou vissés sur un joint de cuir ou de liège.

La fabrique Cavagnolo a même récemment modifié ce procédé en vissant directement les anches sur le bois du sommier. Pour cela, les sommiers doivent être découpés avec une extrême précision afin de conserver une très bonne étanchéité. L'objectif étant toujours d'optimiser la transmission de la vibration au bois du sommier, en limitant les pertes dues à la cire, au liège ou au cuir.

Sommier bois, avec musique clouée sur peaux animales.

Sommier d'accordéon