La malle aux accordeons

Accompagnement : La main gauche

La main gauche d'un accordéon est généralement utilisée pour accompagner la mélodie jouée par la main droite.

Les boutons de la main gauche sont divisés en deux catégories :

  • Les basses, qui produisent une seule note.

  • Les accords, qui produisent trois notes afin de former les accords Majeur, mineur, septième et diminué.

Contrairement à la main droite, où chaque touche correspond à une soupape ( ou deux dans le cas des accordéons de concert ), les soupapes de la main gauche sont indépendantes des touches.

Un système mécanique permet d’actionner un ensemble de soupapes en fonction de la touche enfoncée.

Par exemple, la touche correspondante à l'accord de Do Majeur actionnera trois soupapes, celle du Do, du Mi et Sol. La touche correspondant à l'accord de Sol Majeur actionnera les soupapes du Sol, du Si et du Ré.

Ce système apporte à l'accordéon des capacités d'accompagnement riches, et très simples à réaliser pour le musicien, puisque l'appui d'une seule touche permet de jouer un accord complet.

De plus, la main gauche des accordéons possède plusieurs voix, ce qui permet de jouer chaque note sur plusieurs octaves.

À titre de comparaison, pour réaliser au piano un accord sur plusieurs octaves, il faut utiliser les deux mains !

Sur un accordéon, cela se fait par le simple appui d'un bouton, sans même que l'accordéoniste n'ait à penser aux notes qui composent l'accord.

La complexité de la mécanique main gauche de l'accordéon permet donc au musicien de se simplifier la vie, et d'accompagner très simplement la mélodie qu'il joue main droite.